Menu

Accueil > Cyclos > L’actualité cyclo > BRM 600 : Le sésame pour le PBP 2019 !!!

BRM 600 : Le sésame pour le PBP 2019 !!!

mardi 25 juin 2019

22-23/06/2019 : Le CRB organise l’un des derniers BRM 600 dont l’homologation est nécessaire pour la participation au Paris-Brest-Paris 2019 !
Et parmi les cyclos présents, certains du CRB bien sûr... Dont Patrice, ou Pat pour les intimes qui nous propose de vivre de l’intérieur cette aventure :

"Désolé, c’est un peu long mais 600 km quand même 🤷🏼‍♂️😂😉.
Il est 4:30 lorsque je pars de chez moi en vélo pour rejoindre les Potos à Bellerive afin de prendre le départ. Après une semaine de boulot du matin et le week-end précédent bien chargé, ça pique !! 😰
Peu de chance pour ma part de le faire sans dormir comme nous voulions essayer mais en discutant avec les gars, je ne suis pas le seul à avoir eu une grosse semaine (Ouf 😅). Le départ est donné et c’est parti pour 600 km 😰. Un peu comme sur un départ de triathlon, je me demande ce que je fiche ici 🤷🏼‍♂️. Derniers petits réglages ou mises route de gps pour certains et hop, on a raté le troupeau de 30 Cyclos engagés sur ce BRM !!

Nous voilà à 4 où 5 derrière. A la faveur d’une grande ligne droite vers Charmeil, on aperçoit les phares du groupe un peu plus loin. Plus qu’à faire l’effort pour revenir dessus ce qui est fait à St Remy. Après, ce fut assez calme jusqu’à Châtillon-sur-Loire avec la première crevaison du Coach au km 200. D’ailleurs, c’est le moment où l’on a vu passer Pascal Lacarin🚀🚀. C’est le gars qui part 1h après nous en solo, nous rattrape au km 200 et arrive 8 ou 9h avant nous 😱😰. Une machine 😳😭 bref...
On vient de faire 200 km avec le vent de face et c’est long, très long !! Les gros relais de Jérôme à plus de 30 sont longs et impressionnants avec ce vent La moyenne n’arrête pas de remonter 😱 et ça ne se bat pas pour le relever 😂💪🏻👍🏻👏🏻👏🏻👏🏻. L’impression d’être parti pour un petit 400 😂. Au km 200, nous avons commencé de bifurquer sur l’ouest et du coup, le vent a commencé d’être moins défavorable et rapidement 3/4 dos 👍🏻 ouf enfin. Puis comme le Coach avait décidé d’être pénible, il a crevé une autre fois au km 250 km 😂.

On arrive au Château de Chambord (MAGNIFIQUE château d’ailleurs 👍🏻) avec plus 28 de moyenne un peu avant 18:00. (Km 313)

Une petite photo devant pour le souvenir,

une petite bière 🍺 derrière avec le pointage de la carte et pis c’est pas tout ça, il faut rentrer maintenant 😅. En repartant, on passe devant le château du Capitaine Haddock 😳 !!

On s’est arrêté pour avoir un autographe mais il n’était pas là 😔. On s’est contenté d’une photo de Moulinsart 🤷🏼‍♂️😁.
20h00 un petit creux se fait ressentir et l’envie de manger une assiette de pâtes chaudes (ou pizza 🍕😉) nous titille de plus en plus !! Ce sera chose faite avant de prendre la route de nuit.

D’ailleurs, elle ne tarde pas à tomber et nouvelle arrêt pour s’équiper. Gilets jaunes, lumières, et le rajout de quelques épaisseurs. Mine de rien, le thermomètre a beau afficher une quinzaine de degrés, le ressenti avec la fatigue et bien plus bas. Il faudra que je rajoute des petits gants et bonnet dans ma Check liste 🤔.

Arrive 1h00 du matin et la fatigue est de plus en plus présente 😥😴. Ça ne sera pas pour cette fois le 600 sans dormir. Un coup d’œil à la moyenne qui descend rapidement la nuit comme à chaque fois. Nous décidons donc de squatter 😂 un hall de banque pour dormir un peu. Les vélos seront à côté de nous et il fera moins frais que dehors en pleine campagne...

1h30, tout le monde dort ou presque. J’entends quelqu’un qui parle avec Luc. J’ouvre un œil et visite de la gendarmerie nationale 🇫🇷😳 !! Quelqu’un leur a signalé qu’un groupe de gilets jaunes était rentré dans la banque du CA 🏦😂😂. Ils ont bien vu que l’on ne voulait rien casser 😴😴😴😂 et après avoir quand même relevé l’identité de Luc, ils sont repartis en nous souhaitant bonne nuit et bon courage pour notre aventure 😂👍🏻. 5:00 il est temps de repartir, l’heure tourne mais pas les compteurs...
Le redémarrage est difficile sur les premiers km, les cuisses sont lourdes et les allures de la veille se payent. La moindre bosse et la vitesse chute monstrueusement. Très tôt, nous tombons sur une boulangerie et ça c’est SUPER TOP GÉNIAL le croissant 🥐 du matin !! Petit plaisir qui fait du bien au moral 👍🏻😋.

Un peu plus loin, mon dérailleur arrière se met à décon... d’un coup 😨 poisse !! Je regarde et le câble commence à s’effilocher 😱 pourvu qu’il tienne jusqu’au bout. J’ai pas les cuisses du Coach 💪🏻💪🏻💪🏻😉 !! La fin du parcours ressemble aux montagnes Russes !! Pas de grosses bosses mais super casse-pattes 😰. Je ne vous parle pas du mal du cul-cul 😱😂 avec 23h assis sur une selle de vélo 😅... Reste "plus" que 💯 bornes ! On se dit que ce n’est plus qu’une sortie du dimanche matin 🤷🏼‍♂️ mais non 😨. Il ne faut pas regarder le compteur, il faut penser à autre chose sinon les km ne défilent pas !!! Reste à passer Le Montet et son dernier mur 😱 avec cette chaleur ☀️☀️. (T’avais raison Jéjé, il pique 😅) Chacun essaye de trouver son rythme, si il est trop bas, le sommeil refait surface et on commence à piquer du nez 😴. Un dernier petit coup au bar du village, reste 50 km et plutôt descendant hormis 3 ou 4 patates à monter. Un petit coup de sang et l’on fait des relais jusqu’à St Pourçain avec le Coach 😂😉👍🏻 !! Certainement aussi l’effet de sentir l’écurie plus très loin 👍🏻😂😉. Mon câble fini par casser ici d’ailleurs !! Merci 🙏🏻🙏🏻 à lui de ne pas m’avoir lâché avant !! Pour ne pas nous lancer dans du bricolage à 25 km de l’arrivée, je rentre avec le 36/11 histoire d’avoir vraiment les grosses cuisses lundi 😂. C’est vraiment pas mon truc d’emmener du gros 😱😰😨. Avant dernière bosse avant l’église à 33 t/mn. Je commence à me dire que je vais tomber 😂😂 ouf non c’est fini.
On a fait 600 km de vélo 🤷🏼‍♂️ mouais 🤔 un peu dingue vu de l’extérieur. Ce monde des cyclotouristes passe pour des Cyclos pépères du dimanche mais lorsque l’on peut s’en approcher un peu, je vous assure que ce n’est pas que ça !! Le niveau est super relevé et ils ont un mental hors norme !! Je leur tire mon chapeau 🎩 👍🏻💪🏻.
Et voilà ce 600 ✅ validé !! Je me demande vraiment quand même comment on va faire le double mais bon 🤷🏼‍♂️. Ça doit le faire à tout le monde...
Un grand MERCI à mes Potos du week-end avec qui j’ai pu partager ce beau défi dans la joie, la bonne humeur et aussi un peu la douleur 🤷🏼‍♂️😅👍🏻😉.
Un autre MERCI 🙏🏻 à tous ceux qui nous envoyé des messages avant, pendant et après ce long voyage !!! Bises à tous 👍🏻😘😉"

Un grand merci à Pat pour ce magnifique résumé et félicitations à tous les participants et bénévoles qui ont été présents au départ samedi matin à partir de 4h et dimanche toute la journée avec comme fil conducteur un accueil 4 étoiles avec le sourire (génial).